Leonardo On-Line, the website 
of Leonardo/ISAST  Leonardo, the Journal of the International 
Society for the Arts, Sciences and Technology  Leonardo Music 
Journal  Leonardo Electronic 
Almanac: monthly coverage of Internet news and digital media culture  Book Series: 
innovative discourse on art, science and technology topics by 
artists, scientists, researchers and scholars Leonardo Reviews: scholarly reviews of books, exhibitions, CDs, 
journals and conferences  OLATS, 
l'Observatoire Leonardo des Arts et des Technosciences: key works, 
artists, ideas and studies in the field  Leonardo / Activities and Projects  Leonardo / About Us   
 

ETUDES ET ESSAIS > LES BASIQUES : ART "MULTIMEDIA" > QU'EST-CE QU'UN MEDIA ?
   
< - Sommaire - > -    

  
 

Qu'est-ce qu'un média ?


  • Un moyen au milieu
  • Les médias
  • Medium-Media

  • Le symbole Ö avant ou après un mot indique un lien vers une autre fiche du module.


     
    UN MOYEN AU MILIEU

    Média vient du latin medium qui signifie "moyen", au "milieu", dans tous les sens et utilisations du terme : ésotérique (Madame Irma, medium), mathématique et statistique, outil et instrument (la peinture est un medium de l'art), métaphorique, de communication (la télévision est un medium de communication, le téléphone aussi).

    Un média, dans le domaine qui nous occupe, est un moyen de diffusion, de transmission et de communication d'une information.

    Information est ici définie comme une matière, des données (quelles qu'elles soient), auxquelles on a donné une forme (stable ou non, finie ou ouverte). L'information peut donc être artistique, une œuvre.

    Par définition, toute information, toute pratique artistique a besoin d'un média.

     

     
    LES MEDIAS

    Le mot média désigne aujourd'hui deux choses : les médias de masse et les médias numériques et électroniques.

  • Les médias de masse, presse, télévision et radio.

    Lorsque nous disons "les médias" dans le langage courant, c'est bien aux médias de masse que nous faisons référence. Ils présentent quatre caractéristiques de base :

    - la communication y est de "un vers plusieurs" ;

    - la communication est unidirectionnelle : le destinataire de l'information n'a quasiment aucun moyen de devenir émetteur dans le même médium, de part la nature même de celui-ci. On peut noter des efforts de la part des émetteurs pour inclure la parole du destinataire : courrier des lecteurs dans la presse écrite, jeux télévisés "interactifs",[1] questions des auditeurs à la radio et à la télévision, participation du public dans certaines émissions, etc. Dans tous les cas c'est l'émetteur qui décide qui, parmi les destinataires, va dire quoi, quand, où et comment ;

    - l'information est indifférenciée : tout le monde reçoit la même chose au même moment. À la télévision, la simultanéité de la temporalité de la réception est désormais altérée par l'usage des magnétoscopes ;

    - l'information est linéaire et se déroule selon des séquences prédéfinies.

     

  • Les médias numériques et électroniques, reposant sur l'ordinateur et l'informatique, et les "nouvelles technologies de l'information et de la communication", les NTIC.

    Le terme devient ici plus flou, recouvrant des réalités et des pratiques différentes dans leur nature et leur structure, mélangeant souvent Ö supports et médias. Lorsque l'on parle Ö "d'art des nouveaux médias" ou d'art "multimédia", c'est à cette définition du mot "média" que nous faisons référence.

  •  

     
    MEDIUM-MEDIA

    La logique voudrait que nous écrivions medium au singulier et media au pluriel, sans accent et sans "s", respectant l'orthographe latine, comme pour tous les autres mots en latin utilisés en français. Ce qui était le cas jusqu'à récemment.

    Dans les années soixante, le mot retrouve une vitalité avec l'explosion des mass media ou media de masse et le développement des médias technologiques. Cette effervescence et ses conséquences sur la société et l'art font l'objet de discours et analyses théoriques dont les plus célèbres sont certainement celles de Marshall McLuhan. Par abréviation, le terme media a supplanté celui de "media de masse". Progressivement le pluriel "media" a remplacé le singulier "medium". Enfin, les accents et le "s" ont complété ce glissement orthographique pour devenir aujourd'hui un média, des médias.

    L'utilisation reste fluctuante. Si la convention actuelle (un média, des médias) domine, on trouve toutes les orthographes. La convention latine est plus présente dans les textes anciens et dans les textes de recherches théoriques et esthétiques. On trouve même le très joli des "médiums" et cela ne désigne pas une réunion de voyants extralucides ! Notons enfin que seul le français de France associe l'adjectif "médiatique" aux médias de masse. Les canadiens francophones parlent ainsi d'art médiatique sans désigner pour autant une pratique artistique encensée —ou dévoyée— par ceux-ci.

     

     
    Références :

    - McLUHAN Marshall, Pour comprendre les média. Les prolongements technologiques de l'homme, Paris, Seuil, 1968. Titre original Understanding Media, New York, McGraw-Hill, 1964

     

     
    Sommaire

  • Introduction

  • Qu'est-ce qu'un média ?

  • Qu'est-ce que "l'art des nouveaux médias" ?

  • Quelle est l'histoire de "l'art des nouveaux médias" dans la seconde moitié du XXe siècle ?

  • Média, support, langage, matière : quelle différence ?

  • Le "multimédia" est-il multi média ?

  • Qu'est-ce que l'interactivité ?

  • Qu'est-ce qu'une interface ?

  • Le cyberespace est-il ailleurs ?

  • Quelles sont les formes dominantes de l'art "multimédia" ?

  • Quelles sont les structures d'écriture de l'art "multimédia" ?

  • Ressources sur les cd-roms artistiques

  • Webiographie : information en ligne sur l'art "multimédia" et les sites web artistiques

  • Bibliographies



    © Leonardo/Olats & Annick Bureaud, avril 2004
  •    



    [ S'informer ]   [ Recherche ]    [ Commander ]    [ Statistiques ]    [ Accueil ]


    Copyright Association Leonardo/OLATS © 1997
    pour toute re-publication de cette page, merci de contacter Annick Bureaud <info@olats.org>
    pour les problèmes concernant le site, notre webmaster <webmaster@olats.org>
    Leonardo is a federally registered trademark of Leonardo/ISAST -
    Leonardo est une marque déposée de Leonardo/ISAST, selon la loi fédérale des Etats-Unis d'Amérique.